pêche à la cuiller

   Pêche à la cuiller

 

Pêche à la cuiller:

Très utilisée en rivière et en lac, la cuiller a de tous temps attrapé des truites.
Quelques informations sur les techniques et les cuillers à utiliser.

 

DEBUT DE  SAISON

Une des meilleures périodes pour pêcher la truite a lieu pendant le premier mois de la saison.
Pêchez les eaux lentes encombrées, les fosses .
Utilisez des petites cuillères; pas plus grande qu’une taille n° 1.
Dans les eaux claires, utiliser des couleurs lumineuses telle que l’argent.
Pour les eaux colorées, préférer des Mepps Furys noires avec des points jaunes ou des points rouges fluorescents.
Les couleurs cuivre ou laiton sont parfaites pour les eaux peu colorées.

meppssouple.jpg   aglialong.jpg

EN ÉTÉ

comme la saison progresse, les truites se réfugient dans  les trous profonds au pied des rapides ou des cascades.
Elles se mettent derrière ou parfois devant les obstructions: rochers, arbres… Il faut donc identifier ces postes et faire passer la cuiller à côté ou au-dessus.
Les deux premières heures suivant le lever du soleil sont souvent la  meilleure période.
Un temps pluvieux est encore plus favorable, une forte pluie gonfle les eaux, les colore et fait sortir les grosses truites.
Dans ces conditions, utilisez de plus grandes cuillers, des tailles n° 2 ou n° 3.
Les couleurs cuivre et or produisent le mieux.

fury150.jpg   aglia.jpg

DIFFÉRENTES TECHNIQUES :

Approchez un trou ou un poste par un angle différent des autres pêcheurs  et essayer de lancer à partir d’emplacements peu utilisés.

PRÉSENTATION:

Pêcher en remontant le courant, lancer vers l’amont et à travers le courant, en ramenant vers l’aval, ou à travers.
La cuiller descend le courant juste comme une truite voit toujours passer ses repas.
Une remarque.
La truite d’arc-en-ciel sera attirée par un leurre descendant le courant; et, aussi, quelquefois quand il remonte, la truite fario rarement et peut être jamais, ne prendra une cuiller remontant le flot.

 LE MATÉRIEL:

Choisir une canne de 1,8m, action moyenne et un bon moulinet, le poids de l’ensemble est un élément déterminant du choix, toujours prendre le plus léger.
Quand vous lancez un leurre, en fin de lancer, freiner puis arrêter le fil en mettant le doigt sur le bord de la bobine Ceci effectue deux choses importantes; reprendre le mou et la torsion du fil et mettre la cuiller en bonne position, de plus elle élimine la formation de boucles gênantes qui vont vous emmêler.
Ensuite fermer manuellement l’arceau du moulinet.
Ne pas arrêter le lancer en refermant l’arceau avec la manivelle, ceci crée des torsions dans le fil.
Enfin le frein est là pour vous protéger de la casse, pas pour fatiguer le poisson.
Les lignes tressées sont intéressantes car pour un diamètre égal, leur force rupture est plus élevée, mais elle manque d’élasticité Le diamètre du fil dépend de vos conditions de pêche et de la taille du leurre, un gros fil pêchera toujours plus en surface qu’un diamètre plus fin.

Des hameçons bien affûtés sont une garantie de succès, affûtez régulièrement et inspectez vos hameçon après un accrochage.
Vous pouvez aussi écraser l’ardillon, cela assure une meilleure pénétration et rend le retrait d’un hameçon triple d’une épuisette (ou une manche…) un jeu d’enfant.



1 commentaire

  1. Antoinr 29 mai

    Je pèche dans l’Eure mais toujours rien pecher je peche avec une taille 1 de couleur argent mais rien

Laisser un commentaire

Idée ♥ |
Mes P'tites Créations |
LE BLOG DE GAYO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures noires II
| aude29
| creaaurore