Auribeau le 22 novembre  2009

Jean philippe PIERRAT
Président de l’A.A.P.P.M.A.
« LES PECHEURS DE BASSE SIAGNE »
911 route du village
06810 Auribeau sur Siagne
Tel 04.93.42.24.93/06.60.10.65.40
lagiralia@orange.fr                                                                à 
                                                                                               Monsieur Le Préfet de Région
                                                                                               Préfecture de la Région P.A.C.A.
                                                                                               20 Bd Paul Peytral
                                                                                               13006 Marseille
                                                                                              

Objet : Projet de golf sur la commune du Tignet ; gestion de la ressource en eaux

                                        Monsieur le Préfet,

          Notre association « Les pêcheurs de basse SIAGNE » qui compte près de huit cents membres, possède les agréments de protection de l’environnement, de la  pêche et de protection des milieux aquatiques.
Nous sommes concernés par le projet d’UTN (golf) sur la zone dite de Grangeneuve de la commune du Tignet pour lequel vous avez émis des réserves concernant la gestion de la ressource en eau.
Au titre de nos agréments de protection de l’environnement et des réserves que vous avez émis, je me permets de vous alerter sur la vraisemblable altération de deux cours d’eau qui se trouvent en zone aval du projet de Grangeneuve et dont nous avons la gestion :

1. La Siagne qui coule en contrebas de Grangeneuve, en zone Natura 2000, et qui par l’intermédiaire du barrage dit du Tignet –Tanneron sert de réserve en eau à la région cannoise pendant la période estivale. L’altération de ce petit fleuve côtier, qui est unique de par son comportement dans les Alpes Maritimes, résulterait des ruissellements d’engrais et agents nutritifs nécessaires pour l’entretien des greens. Cette rivière déjà très affectée par l’urbanisation grandissante de notre région (barrages, captages, marnages importants, …etc.) abrite des espèces fragiles telles que l’anguille, la truite fario, et le barbeau méridional qui est une espèce protégée.

2. La Frayere, son affluent, qui abrite elle aussi des barbeaux méridionaux, risque d’être affectée par le puisage d’eau dans la station d’épuration de Piccourenc. Or ce cours d’eau se trouve être à sec, dans sa partie basse, la plus grande partie de l’année !
Je vous demande, Monsieur le Préfet,  de prendre en considération ma requête et sollicite la plus grande vigilance de votre part, afin que le projet de golf n’affecte pas durablement des écosystèmes déjà très abîmés. En effet nous sommes très soucieux de l’avenir de cette zone que nous nous efforçons de gérer par l’introduction de poissons (prés de 8000 euros cette année).
Je me tiens à votre entière disposition pour en débattre, et dans l’attente d’une réponse, veuillez agréer, Monsieur le Préfet, mes sentiments respectueux.

                                                                                                        JP-PIERRAT