pollution

Articles archivés

Plus d’eaux dans le Beal 22.09.2009

Créé par le 26 sept 2009 | Dans : pollution, video

Mise à sec du béal le 22 septembre 2009‏

1000250.jpg

1000259.jpg

1000264.jpg

1000265.jpg

1000269.jpg

1000272.jpg

1000280.jpg

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

L’A.P.P.M.A. « LES PECHEURS DE BASSE SIAGNE » ont constaté la présence de quantités importantes de poissons morts, sur le Beal au niveau du quartier Dandon ( commune de la Roquette sur Siagne) et au niveau du chemin qui mène au lac de Lavalée . J’ai constaté aussi un niveau d’eau relativement bas , voire l’absence d’eau par endroit.   Après avoir cherché la cause de cette absence d’eau , nous nous sommes rendus compte que le Beal à subi une dérivation au niveau du « marché paysan  » à Pégomas , et celui se déversait dans sa quasi-totalité  dans la Mourrachone, mettant en à sec l’aval , et donc créér cette absence d’eau. Après avoir obtenu quelques renseignements , cette coupure de débit était du aux travaux qui sont conduits sur la future pénétrante qui aboutie à Pégomas. 

 

 

Poissons morts dans le Béal

Créé par le 22 sept 2009 | Dans : pollution, presse

Poissons morts dans le Béal : des causes encore inconnues

Paru le jeudi 24 septembre 2009 sur Nice Matin

nmphoto265923.jpg

 En défenseur de la nature, Jean Jarricot constate et se désole.« Mon fils se promenait le long du Béal et a été attiré par la puanteur… Il y avait une quantité de poissons morts du côté du « lac aux carpes » de La Roquette-sur-Siagne », explique Dominique Laskowski.

Interpellé hier par cette situation – signalée aussi par une lectrice – ce pêcheur contacte Jean-Philippe Pierrat, président de la société halieutique de la Basse Siagne. Qui réagit aussitôt. « Sur place, j’ai constaté l’état pratiquement vide du Béal et la réalité du problème. J’ai contacté les mairies, la gendarmerie, la DDEA, la fédération de pêche 06. Une plainte a d’ailleurs été déposée par cette dernière et une enquête est menée. Ce canal est considéré comme un cours d’eau, il est très poissonneux en brêmes, truites, gardons, chevennes. Si nous avions été prévenus, nous aurions pu organiser une pêche de sauvetage… », poursuit le président de l’AAPPA, soucieux qu’une telle débâcle ne se reproduise pas.

Que s’est-il passé ?

Enquête menée, c’est la coupure en alimentation du Béal qui est généralement mise en cause. La baisse drastique de l’eau aurait amené un manque d’oxygénation, avec, en bonus, une pollution dont la raison n’est pas tout à fait claire.

Le Béal est sous la gestion du Syndicat Intercommunal de la Siagne et de ses Affluents. « La coupure du Béal, qui s’effectue à partir de la martelière de Pégomas a été faite dans le cadre de la création du barreau de la pénétrante de la vallée de la Siagne débouchant à Pégomas, explique Luc Bencivenga, ingénieur chargé de mission du SISA. L’entreprise coule en effet du béton et ne peut le faire qu’à sec. J’avais personnellement été alerté par la baisse de niveau du Béal et j’avais demandé que la martelière de Pégomas soit rouverte mais apparemment cela devait perturber la poursuite des travaux… »

Qui ouvre ou ferme cette martelière ?

Ce devrait être le SISA mais pour plus de facilité et étant donné qu’ils sont sur place, ce sont les services techniques de Pégomas. Qui précisent : « Ces fermetures nous sont demandées, au jour le jour, par les responsables du chantier. Elles sont d’une durée variable. » Impossible de savoir, à l’heure actuelle, si ces injonctions viennent du Conseil général ou de l’entreprise.

Un concours de mauvaises circonstances

Jean Jarricot, qui exploite le lac de la Vallée à La Roquette et est également président de l’association de défense de l’environnement ADERS, pense qu’il y a causes multiples. « Il se pourrait bien que la pollution soit liée à la rupture d’une canalisation d’eaux usées que j’ai constatée moi-même pendant les travaux de la pénétrante. Il y a aussi la baisse de niveau mais, si effectivement elle joue pour les truites, ce n’est pas le cas pour les tanches ou les brêmes qui s’envasent et sont « dures à cuire ». Enfin, le récent « focardage » du vallon du Béal, commandité par le SISA à une entreprise, a pu faucher les poissons. Il faut aussi espérer que les coupes issues de ce nettoyage seront bientôt évacuées… »

Ce qui est sûr, c’est que la fédération halieutique n’entend pas laisser se reproduire le problème. Elle envisage même de demander aux auteurs de cette bévue, lorsqu’ils seront identifiés, des dommages et intérêts.

Olivero Joelle

Si la mer pouvait se défendre

Créé par le 03 mar 2009 | Dans : pollution, video

Image de prévisualisation YouTube

Une petite video sur la pollution

Créé par le 27 jan 2009 | Dans : pollution, video

 voici une petite video

Image de prévisualisation YouTube

Pollution sur la siagne a MANDELIEU

Créé par le 12 avr 2008 | Dans : pollution

Pollution sur la Siagne à Mandelieu

le 12 avril 2008

 

pollution10.jpg

pollution9.jpg

pollution2.jpg

pollution7.jpg

pollution6.jpg

pollution4.jpg

 

Rejet sur le béal

Créé par le 05 avr 2008 | Dans : pollution

Rejet sur le béal

Pont d’avril

rejetbealpontdavril.jpg

rejetbealpontdavril2.jpg

 

Pollution sur le béal

Créé par le 15 août 2007 | Dans : pollution

Pollution sur le béal 

le 15 aout 2007

copiededsc01009.jpg

dsc01010.jpg

dsc01013.jpg

dsc01014.jpg

dsc01016.jpg

dsc01017.jpg

dsc01018.jpg

 

 

 

 

Idée ♥ |
Mes P'tites Créations |
LE BLOG DE GAYO |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures noires II
| aude29
| creaaurore